Faire du sport pour gagner en endurance

soulevé de KettleBell

Avoir de l’endurance, c’est parvenir à tenir un effort constant dans la durée. Et quand on reprend le fait de faire du sport, ce n’est sûrement de cette qualité dont on dispose le plus.

C’est pourquoi les séances d’exercices sont importants à travailler. Car l’endurance n’est pas utile qu’au sport. Composée par quatre facteurs (cœur, souffle, muscles et volonté), l’endurance gagnée lors de séances d’entraînement facilitera l’effort dans la vie quotidienne. Quel que soit l’âge, l’endurance peut se travailler.

Et c’est justement en pratiquant le sport que l’on peut y arriver. En règle générale, par deux biais.

Le fractionné et le foncier

Le foncier consiste à répéter un effort d’intensité modérée. On n’ira rarement au-delà des 70 % de VO2 Max (la VO2 Max est la quantité maximale d’oxygène que le corps peut prélever, stocker et consommer. Elle est en général calculée en ml/kg/mn. Elle est normalement située entre 30 et 60 ml/kg/mn chez un adulte entre 30 et 40 ans. Elle peut atteindre 80 à 90 ml/kg/mn chez un grand athlète). Mais on habituera ses muscles et son cœur à un rythme constant dans la durée.

Coureurs

Les fractionnés sont des séries de mouvements répétées à intervalle de quelques secondes. Par exemple, 30 flexions, puis un repos de trente secondes. Puis on recommence, plusieurs fois de suite. Cette méthode demande souvent d’aller au-delà des 150 % de VO2 Max pendant un très court laps de temps répété. Ce qui permet de travailler l’anaérobie (c’est-à-dire le fonctionnement sans oxygène, au contraire de l’aérobie). Cette méthode permet également d’améliorer le cœur et les muscles, mais aussi et surtout le souffle.

Mixer pour améliorer son endurance

En fait, les exercices de fitness s’avèrent être un savant mélange des deux. Une répétition d’un effort soutenu en rythme, sans cesse répété, et qui dure. Les exercices de fitness sont les plus à même de contribuer au gain en endurance.

Certaines études récentes montrent même que l’apport d’exercices de fractionnés dans le travail foncier augmente, au terme d’un cycle, de près de 5% de plus la VO2 Max d’un sportif, que s’il faisait du foncier pur. De plus, les fractionnées augmentent de plus du quart la capacité anaérobie. Chose que le foncier ne peut travailler. Ce qui tend à confirmer le réel apport des exercices de fractionnés dans la préparation physique d’un sportif. Qu’il soit débutant ou aguerri.

Il va donc de soit que la pratique régulière de sport contribue grandement à favoriser l’endurance en agissant sur ses quatre facteurs. Elle renforce les muscles, améliore le souffle, contribue à conserver le cœur en bonne santé, et fait travailler le mental, face à la douleur comme face à la flemme…

Les autres raisons de faire du sport