famille heureuseIl ne se passe pas une journée sans que les mérites de la pratique sportive ne soient vantés. Faire du sport, c’est que tout le monde conseille au moindre souci d’ordre sanitaire ou médical léger. Pourtant, s’il faut bien distinguer la pratique sportive de l’activité physique simple (comme aller faire ses courses à pied), personne ne détaille en quoi le sport peut-il être bon ?

Précisons en préambule qu’est considérée comme activité sportive toute discipline pratiquée régulièrement, de préférence en club (mais pas seulement), et avec un rythme soutenu. Seules l’intensité et la régularité de l’effort déterminent la différence entre faire du sport et pratiquer une activité physique. D’ailleurs, et compte tenu de l’investissement personnel engagé dans une pratique sportive, il faut faire attention à bien choisir son sport.

Faire du sport, c’est bon pour la santé

Cette phrase, on l’a tous lue ou entendue quelque part. Mais elle peut se décliner en différents aspects :

  • Pour maigrir.
    Si le sport à lui seul ne permet pas de perdre du poids, il intervient en complément d’un régime alimentaire. En effet, le régime va attaquer indépendamment la graisse et les muscles. Faire du sport va donc contribuer à diriger la consommation d’énergie du corps seulement vers la graisse ;
  • Pour garder la forme.
    D’un strict point de vue santé, la pratique sportive est très largement bénéfique. Pour les capacités pulmonaires d’abord, mais aussi pour le cœur et les vaisseaux sanguins. En fait, les bénéfices sont multiples et à tous les niveaux ; articulations et os, contre le diabète, pour la coordination, et même contre les problèmes d’érection ;
  • Contre l’anxiété et le stress.
    La libération d’endorphines, hormones produites à l’effort, est bien connue des sportifs. Elles sont responsables du bien être visible chez tous les sportifs. De plus, pouvoir se focaliser sur sa pratique sportive permet d’oublier les tracas du quotidien.

Mais faire du sport, c’est bien plus que de pouvoir prévenir d’éventuels soucis médicaux :

  • Pour le plaisir.
    Pour faire du bien à son corps et à son esprit, trouver le plaisir dans la pratique sportive peut venir autant de l’exploit réalisé à son échelle, que des sensations procurées par un sport dit extrême ou même du simple plaisir de retrouver un groupe d’amis à échéances régulières ;
  • Pour se sentir beau (ou belle).
    Les canons de la beauté évoluent avec les époques. Et même si Rubens n’aurait pas voulu d’un top model actuel pour poser pour une de ses toiles, force est de constater que l’athlète a toujours véhiculé une image de beauté à travers les temps ;
  • Pour son endurance
    Faire du sport permet également d’améliorer sa gestion des petits efforts quotidien. Gravir un escalier quand l’ascenseur est en panne ou faire un match de foot avec ses enfants sans être essouflé ou fatigué, c’est une joie que le sport peut apporter.
  • Pour les amis.
    Pratiquer du sport en club implique forcément de faire du sport avec d’autres gens. Faire du sport est donc aussi une façon de rencontrer des gens, d’enrichir son cercle de connaissances ou simplement de rompre son isolement ;
  • Pour la compétition.
    Parce que certains ont besoin d’une motivation supplémentaire. Parce que remporter une épreuve contre soi-même ou un adversaire peut sembler un besoin, Parce que l’adrénaline fait du bien ou simplement parce que le soutien d’un groupe ou d’une équipe peut influer sur la confiance en soi…

Pour toutes ces raisons, la pratique du sport a des avantages. A chacun, ensuite de trouver le sport qui lui convient le mieux, qui correspond le mieux à ses attentes. Prendre la résolution de faire du sport est le premier pas. Mais le plus dur est ensuite de tenir ses propres engagements. C’est souvent à partir de ce moment là que les effets bénéfiques du sport se font ressentir.