Quelle est la bonne fréquence pour faire du sport ?

entrainement dune jolie filleLa question de la fréquence à laquelle faire du sport revient souvent quand on se prépare au fitness. Entre le trop et le trop peu, il est parfois difficile de s’y retrouver. D’autant que ce rythme dépend surtout de la constitution physique et de la disponibilité de chacun.

Les dangers du sur-entrainement

Mais il est un fait hormonal qui contribue à penser que la fréquence idéale serait tous les deux jours. Question d’imprégnation de l’insuline.

Si les effets de la sédentarité sont bien connus sur les risques cardio-vasculaires, les effets du trop plein de sport ne sont pas bénéfiques non plus. Les traumatismes subis par le corps peuvent se révéler dangereux en cas de rupture. Les tendons, ligaments et muscles souffrent et il faut savoir les reposer, ou ne pas trop leur en demander. Tout est donc question d’équilibre.

La fréquence doit s’adapter à chacun

Calendrier dentrainementLes sportifs de haut niveau pratiquent tous les jours, mais leur corps est habitué souvent depuis l’enfance à pratiquer aussi régulièrement. Nous n’en sommes pas au même point. De plus, les séances ne sont pas toutes de même intensité au long de la semaine et eu long de l’année, justement parce que le corps est très surveillé.

Ensuite, tous les corps ne sont pas équivalents. Certains peuvent supporter de lourdes charges de travail quand d’autres atteignent rapidement leur point de rupture. Les exemples de sportifs très doués, mais qui se blessent souvent sont légions. Et il ne s’agit pas que de préparation. Chacun ne bénéficie pas de la même base physique.

femme qui dorsAlors, s’il semble être plus intéressant, sur un plan hormonal, de pratiquer un peu de sport tous les deux jours, pourquoi pas ? Après tout, il vaut mieux en faire un peu chaque jour, que beaucoup en une seule fois. Mais chacun est libre, selon son fonctionnement propre, de rythmer ses séances comme il l’entend.

La première chose à faire étant d’apprendre à bien se connaître et à ainsi pourvoir anticiper les réactions de son corps

Les autres principes de la préparation